Une maison virtuelle pour fédérer les initiatives de diffusion des mathématiques en Pays de la Loire
Une maison virtuelle pour fédérer les initiatives de diffusion des mathématiques en Pays de la Loire

Math-o-Lu : Quelle jolie symétrie, Emilie (et vice-versa) !

Activité
MathoLu

Du pliage des origamis aux kaléidoscopes, des solides réguliers de Platon aux cristaux de quartz, des flocons de neige au mouvement des étoiles en passant par les pétales de fleurs, la symétrie fascine souvent au point qu'on la recherche un peu partout. Ainsi, en 1915 Emmy Noether explique un paradoxe apparent dans la théorie de la relativité générale qu'Albert Einstein vient de formuler. Dans la nature on trouve facilement des symétries d'ordre 3, 4 ou 6, mais pas d'ordre 5, quoiqu'on en trouve des traces dans une mosquée à Ispahan, dans des œuvres d'Albrecht Dürer ou les recherches de Johannes Kepler. En 1974, Roger Penrose trouve des pavages d'ordre 5 et en 1996 Petra Gummelt recouvre une surface plane avec des dodécagones, conduisant à une explication de ces pavages paradoxaux. Après une présentation de Samuel Tapie, nous nous émerveillerons sur ces symétries aussi immédiates que mystérieuses et partirons à la découverte des quasi-cristaux.

date de debut de l'actualité
date de fin de l'actualité
Partenaires artistiques
Partenaires scientifiques
LMJL
Public